La Cryolipolyse

 

La cryolipolyse est un traitement médical permettant d’éliminer les amas graisseux localisés par une exposition à un froid intense contrôlé. Cette technique est non chirurgicale, sans anesthésie, sans suites, sure, efficace avec des résultats définitifs.

Un protocole de traitement avance

La personnalisation des plans de traitement est un élément majeur de l’évolution de la prise en charge avec la cryolipolyse. Cette personnalisation va permettre d’obtenir de meilleurs résultats avec de réelles transformations.

Il s’agira d’une approche globale de la silhouette, avec un examen clinique de chaque zone du corps du patient nécessitant un traitement. Le patient pourra à ce moment précis de la procédure exprimer ses attentes sur sa future silhouette. Le médecin sera en mesure d’établir un plan de traitement détaillant les différentes zones à traiter (abdomen, hanches, face interne des cuisses ou culotte de cheval) et le nombre de traitements que chacune nécessitera. Les attentes de chaque patient et chaque silhouette sont spécifiques.

Une approche holistique

Ce nouveau concept de protocole est l’approche holistique d’une cryolipolyse qui applique le nombre idéal de séances aux zones de votre corps que vous souhaitez transformer :

  • Approche complète à 360°.
  • Plan personnalisé basé sur les besoins du patient, de sa silhouette et sur ses objectifs spécifiques.
  • Recommandation clinique des zones à traiter.

Grâce aux différents applicateurs de la machine, le médecin pourra affiner, sculpter et transformer les silhouettes selon les besoins. Les résultats seront visibles à partir de 3 semaines mais les résultats définitifs seront visibles entre 2 et 3 mois.

La mise en place de ce plan de traitement personnalisé permettra d’obtenir de meilleurs résultats et de satisfaire au mieux les patients. Il faudra réaliser un nombre de traitements suffisants par zone pour obtenir les résultats souhaités par le patient et attendus par le    médecin. Des traitements multiples pourront être effectués sur la même zone pour optimiser les résultats.

Quelles zones cibler avec la cryolipolyse ?  

  • Le ventre et les « poignées d’amour ».
  • Les fesses : « culotte de cheval », plis sous-fessiers.
  • Les cuisses : face interne/externe.
  • Les bras : face interne/externe.
  • Les genoux.
  • Le dos : « ailes d’anges ».
  • Le double menton.

Mincir par le froid : comment ça marche ?

Le procédé de la cryolipolyse reproduit l’effet du froid sur des rondeurs localisées et amorce une apoptose, la mort naturelle des adipocytes (cellules graisseuses).

Durant les trois mois qui suivent une séance, un maximum de 25% des cellules adipeuses mortes sont éliminées par le système lymphatique, tandis que les autres se condensent, réduisant au passage l’épaisseur de la couche adipeuse.

Et c’est grâce au cryolipolyse, actuellement seul système de référence en matière de cryolipolyse, que la magie opère.

Comment se passe une séance de cryolipolyse?

Dans un premier temps, le dermatologue ou médecin esthétique examine la zone à traiter et juge si l’amas graisseux est « aspirable » ou non par l’applicateur. Lors d’un second rendez-vous, place à la séance de cryolipolyse Le spécialiste appose l’applicateur sur la zone choisie pour l’aspirer et la refroidir pendant 35 minutes.

Une fois l’applicateur retiré, la peau, totalement congelée et ressemblant étrangement à un glaçon, est massée pour la réchauffer et détendre les tissus.

Quelles suites après la séance ?

Après la séance, on peut noter une légère sensation d’inconfort et des courbatures qui peuvent durer quelques jours. Des œdèmes et rougeurs temporaires sont également susceptibles d’apparaître. En revanche, rien n’empêche de reprendre le travail ou de pratiquer une activité sportive dans les heures et les jours qui suivent l’intervention.

Il est tout à fait possible de refaire une ou plusieurs séances sur la même zone si le résultat escompté n’est pas satisfait après la première séance.

Quelques contre-indications

La cryolipolyse est contre-indiquée pour les femmes enceintes, mais aussi pour les personnes obèses. En effet, elle ne permet pas d’éliminer la graisse viscérale, seulement la graisse sous-dermique. Les pathologies liées au froid comme la maladie de Raynaud ou la cryoglobulinémie et les personnes souffrant d’une hernie doivent également renoncer à cette intervention