LA VAGINOPLASTIE

La vaginoplastie a pour but de réduire la taille de l’orifice vaginal. Un relâchement musculaire peut être dû à un accouchement, à un mauvais état du tissu ou au vieillissement, en ce cas la vaginoplastie vise à redonner au vagin son état optimal, et à retrouver la sensibilité et le plaisir sexuel qu’il procure.

Resserrer le vagin

L’intervention de chirurgie intime nommée vaginoplastie vise à rétrécir le vagin. Elle se déroule en trois étapes :

  • Première étape de la vaginoplastie, on resserre le plancher musculaire en réunissant davantage les muscles.
  • Deuxième étape de la vaginoplastie, on effectue une plastie cutanée en refermant un peu plus haut le vagin.
  • Troisièmement étape de la vaginoplastie, dans certains cas, on procède à une greffe de graisse : en épaississant les parois du vagin, on redonne au vagin une vitalité et une sensibilité importantes.

L’opération dure une heure et se déroule sous anesthésie générale. Le retour aux activités quotidiennes s’effectue après 4 à 5 jours. L’activité sexuelle peut être reprise au bout de 4 semaines.

Rajeunissement vaginal

La vaginoplastie peut être considérée comme une opération de rajeunissement du vagin. En effet, le relâchement vaginal est lié au muscle du périnée qui a tendance à se distendre avec l’âge ou après un accouchement par voie basse. Le périnée permet aux femmes de contrôler l’envie d’uriner et d’éprouver du plaisir lors des relations sexuelles. Un périnée distendu provoque donc une incontinence et des sensations réduites lors des rapports sexuels. La vaginoplastie ou l’opération de rajeunissement vaginal permet donc de rétrécir le vagin afin de restaurer les sensations liées à la contraction du périnée lors de la pénétration.

Avant la vaginoplastie

Un mois avant la vaginoplastie, vous devrez arrêter le tabac (interruption à poursuivre deux mois après)… pour ne pas gêner la cicatrisation. De même, 10 jours avant l’opération, vous cesserez tout médicament contenant de l’aspirine (et ses dérivés). La veille et le jour de l’intervention, vous prendrez une douche de Bétadine scrub.

Déroulement de la vaginoplastie

L’opération peut associer trois gestes :

  • La lipogreffe vaginale seule, si le relâchement musculaire est modéré. La graisse est prélevée au niveau du pubis, des cuisses, ou des fesses. Traitée et purifiée, elle est implantée sur les parois latérales de la muqueuse vaginale. La graisse conserve ses qualités vitales.
  • Le serrage musculaire : pour rendre la structure plus solide, le praticien rapproche les deux muscles releveurs de l’anus
  • La plastie cutanée : en réunissant les berges de la peau, le chirurgien rétrécit la partie inférieure du vagin.

L’opération de rajeunissement vaginal dure en moyenne une heure. Dans la majorité des cas, elle est réalisée sous anesthésie locale et en ambulatoire (vous pouvez regagner votre domicile le jour même).

Après la vaginoplastie

Les douleurs sont généralement très supportables. Un gonflement et des ecchymoses (bleus) sont habituels durant 2-3 jours.

Des antibiotiques et des antidouleurs vous seront prescrits pendant 3 jours.

Glissez une protection dans le slip et habillez-vous ample (jupe ou pantalon peu serré). Deux fois par jour, pendant 3 jours, faites votre toilette intime (bain de siège avec un antiseptique). Pour éviter la macération, séchez soigneusement la zone opérée. En une dizaine de jours, la cicatrisation est effective : les fils de suture se résorbent tout seuls. Vous pourrez retourner au travail dès le troisième ou quatrième jour (s’il n’est pas trop physique). Il vous sera possible de reprendre progressivement les rapports sexuels après trois semaines. Et attendez 1 à 2 mois, pour une activité de type équitation, moto ou cyclisme.

Les résultats de la vaginoplastie

Dans la très grande majorité des cas, les femmes sont très satisfaites : cette chirurgie est un vrai rajeunissement du vagin.