Nymphoplastie, labioplastie

Il n’est pas rare que des femmes soient gênées au quotidien (irritations) ou dans leur vie sexuelle, en raison d’une hypertrophie des petites lèvres (petites lèvres tombantes). La nymphoplastie, labioplastie ou encore réduction des petites lèvres, est la chirurgie esthétique et réparatrice d’une hypertrophie des petites lèvres du sexe féminin.

La nymphoplastie, en bref

La nymphoplastie ou labioplastie corrige ainsi d’une hypertrophie des petites lèvres. Certaines femmes découvrent que leur sexe est très différent des standards habituels. Un partenaire indélicat « assène » parfois un jugement blessant. Hypertrophiées, les petites lèvres sont trop apparentes et « dépassent » des grandes lèvres. Elles renvoient une image peu valorisante, jugée peu féminine. Le principe de la nymphoplastie consiste à retirer l’excès de tissus afin de rétablir l’harmonie avec les grandes lèvres. Lorsqu’elles sont insuffisamment développées, il est possible de procéder à un lipofiling des grandes lèvres afin de leur offrir un aspect plus jeune et sensuel. La nymphoplastie ou labioplastie règle un complexe en quelques heures, une intervention vite oubliée, une vulve plus que naturelle, un secret insoupçonnable pour un futur partenaire. La clé pour une sexualité libérée.

Durée d’une correction de l’hypertrophie des petites lèvres

La nymphoplastie ou labioplastie est une intervention de chirurgie esthétique réalisée sous anesthésie générale qui dure environs 1 heure.

Prix d’une nymphoplastie ou labioplastie

Le prix d’une nymphoplastie ou labioplastie à Clinica coûte entre 1800 et 2000 euros.

Précisions sur la correction de l’hypertrophie des petites lèvres

Contre indication

L’intervention nécessitant une anesthésie, il est conseillé de présenter un état de santé général satisfaisant pour envisager une correction de l’hypertrophie des petites lèvres.

Douleur

La nymphoplastie ou labioplastie engendre fréquemment une douleur modérée. Le chirurgien prescrit alors un antalgique.

Suites opératoires et éviction sociale

La correction de l’hypertrophie des petites lèvres peut entraîner l’apparition d’œdème, de petits hématomes ainsi qu’une désunion de la cicatrice. La première semaine, la patiente doit effectuée une toilette intime après chaque miction. Tandis que la reprise de l’activité professionnelle peut s’envisager dès le lendemain de la nymphoplastie ou labioplastie, la reprise des rapports sexuels et du sport ne se fait quant à elle que 3 semaines après.